Rechercher sur le site :

"Les cavalcades des Sacres" : exposition au Musée historique Saint-Remi (1 juin - 31 octobre 2011)

(notice 19)

Cette exposition comporte plusieures parties :

Toutes les images de cette page, dans l'exposition et à la BMR pour le plan, sont agrandissables en cliquant

Cavalcade Arc de triomphe Arc de triomphe Arc de triomphe

Médaille du très chrétien Charles X, symbole de la Restauration politique et religieuse, cf. la grande Croix de la Mission érigée alors en haut des Hautes-promenades, actuel monument aux morts 14-18

2

"Arc de triomphe" provisoire (en bois, stuc, ?) installé en haut de la Haubette, ex-chapelle Sainte-Geneviève ? où le roi change de carosse pour rentrer dans Reims avec celui du sacre... (voir légende) (mais ça ressemble plutôt à un monument latéral non traversé...). Un autre arc de triomphe, d'après le plan ci-dessous, au passage de la Muire, le ruisseau en bas de la Haubette, coté ouest (actuel rond-point du Buffalo-grill)

3

Porte de Vesle, arrivée du Roi et remise des clés de la ville par le maire Ruinard de Brimont, cf. légende. La porte que l'on voit dans le fond est la porte de Vesle : c'est l'ancienne, plus ou moins située au niveau de l'ouest de la place Stalingrad actuelle ; elle a été remplacée vers 1850 par la belle porte en fer forgé qui se trouve maintenant près du Cirque après avoir été déplacée près des anciens abattoirs et de l'octroi

4

Le camp des troupes installées pour le sacre, le Roi vient y octroyer des Légions d'honneur en récompense (voir légende) ; pour bénéficier des couleurs des uniformes, allez voir les dessins de Moltzheim dans l'exposition du Musée jusqu'au 31 octobre

Arc de triomphe

légendes 01 et 1 : emplacement délaissé de l'ancienne abbaye Saint-Nicaise, plus ou moins abandonnée avant la Révolution mais détruite à cause des problèmes des Biens nationaux ; abbatiale Saint-Remi, son Cloître et son quartier environnant, voir dossier Rha 8 Leblan pour les relevés du quartier vers 1880 et le dossier Rha 6 Saint-Remi par Anne Prache pour l'église et l'abbaye et aussi le Plan Terrier du quartier en couleur vers 1750...

Très grand et remarquable plan de Reims de 1825 avec les environs (bien au delà et bien plus précis que le plan Legendre), lire le détail du titre, les légendes en bas et la qualité de la gravure avec hachures topographiques et autres. Ce plan est la démonstration du rôle croissant de la cartographie militaire et civile car, à Reims, au même moment, on a terminé le cadastre "napoléonien". Ce grand détail exceptionnel de la carte de l'Etat-major au 1/80 000e a été réalisé grâce à l'enjeu que représente le dernier sacre d'un roi de France, la carte est une bonne image de l'état de la ville peu différente d'avant la Révolution et du plan Legendre, par la suite le développement va fort s'accélerer et les découvertes archéologiques se multiplier, en particulier dans le quartier, encore vierge, du Mont d'Arène (voir sa représentation exacte mieux que dans le Legendre) ; quartier situé au delà de la Croix de la Mission mais, dans les années 1840, l'archevêque Thomas Gousset y programmera l'installation de l'église Saint-Thomas près de là où l'on pensait que des martyres avaient été mangées par les lions...
Ce très grand plan de Reims qui n'est pas encore en ligne sur le site de la BMR est conservé à la bibliothèque Carnegie, (cote TGF 15, page 236 du Catalogue iconographique, cp 209, 54 x90 cm, échelle 1/10000e). Une version colorée de ce plan, vraisemblablement issue des archives parisiennes, est en partie visible sur le site interactif fabriqué par Bruno Decrock pour le tramway de Reims Métropole "Retrouver votre histoire sur le tracé du tramway" les Reims anciens

Arc de triomphe

Notice terminée 17/06/2011 n°19 © Rha

Retour haut de page